Service Canada - Rapport sur les dépenses annuelles de voyages, d'accueil et de conférences

2014-2015

Comme l’exige la Directive sur les dépenses de voyages, d'accueil, de conférences et d'événements du Conseil du Trésor (CT), le présent rapport fournit de l’information sur les dépenses annuelles totales de voyages, d’accueil et de conférences du ministère d’Emploi et Développement social Canada (EDSC) pour l’exercice se terminant le 31 mars 2015. Il fournit également des explications sur les écarts de l'exercice précédent dans ces domaines.

Cette information est mise à jour annuellement et ne contient pas les renseignements non divulgués en vertu de la Loi sur l’accès à l’information ou de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Les dépenses de voyages, d’accueil et de conférences engagées par les ministères et agences fédéraux appuient directement le mandat ministériel et les priorités gouvernementales.

La mission d'EDSC est de bâtir un Canada plus fort et plus concurrentiel, d'aider les Canadiens et Canadiennes à faire les bons choix afin que leur vie soit productive et gratifiante, et d'améliorer leur qualité de vie. Le Ministère offre aux Canadiens divers programmes et services dont ils peuvent bénéficier tout au long de leur vie, par l'entremise de trois secteurs d'activité :

Au nombre des rôles et responsabilités qui sont au coeur de son mandat, il y a la conception et l'exécution de programmes et de services fédéraux bien connus, tels que : la Sécurité de la vieillesse; le Régime de pensions du Canada; le Régime d'assurance-emploi; les prêts et bourses du gouvernement du Canada; le Programme canadien pour l'épargne-études; la Prestation nationale pour enfants; la Prestation universelle pour la garde d'enfants; le Programme de protection des salariés; et les Services de passeport.

Le Programme du travail est chargé de coordonner les responsabilités réglementaires fédérales en matière de travail, notamment de favoriser le respect des normes régissant le travail et la santé et la sécurité au travail et des lois sur l'équité en emploi, ainsi que d'aider les syndicats et les employeurs à négocier et à renouveler leurs conventions collectives dans les milieux de travail de compétence fédérale. Il représente aussi le Canada au sein des organisations internationales qui s'occupent du travail, en plus de négocier et de mettre en place les dispositions relatives au travail des initiatives de libéralisation du commerce.

Grâce à Service Canada, le Ministère facilite l'accès des Canadiens à ses programmes ainsi qu'aux autres programmes et services du gouvernement du Canada.

Enfin, le Ministère verse des subventions et des contributions à d'autres niveaux de gouvernement et à des organismes bénévoles des secteurs, privé et communautaire ou du milieu de l'éducation, afin qu'ils réalisent des projets qui répondent aux besoins du marché du travail canadien et aux besoins des Canadiens en matière de développement social.

Pour plus de renseignements, veuillez-vous référer au Rapport sur les plans et les priorités 2014-2015 et au Rapport ministériel sur le rendement 2014-2015.

Les dépenses annuelles totales de voyages, d’accueil et de conférences du ministère d’EDSC sont résumées ci-dessous : 

Catégorie de dépense

Dépenses pour l'exercice se terminant
le 31 mars 2015
(en milliers de dollars)

Dépenses pour l'exercice précédent se terminant le 31 mars 2014 (en milliers de dollars) Écart

Voyages - Fonctionnaires

20 458 $

22 334 $

(1 876 $)

Voyages - Non-fonctionnaires

2 061 $

1 696 $

365 $

Total des dépenses de voyages

22 519 $

24 030 $

(1 511 $)

Accueil

218 $

197 $

21 $

Frais de participation aux conférences

59 $

42 $

17 $

TOTAL

22 796 $

24 269 $

(1 473 $)

Voyages internationaux des ministres et du personnel des ministres (également inclus dans les voyages des non-fonctionnaires) 1

 

 

 

Ministre de l'Emploi et du Développement social – L’hon P. Poilievre (10 février 2015 – 31 mars 2015) 

0,5 $

 

0,5 $

Ministre de l'Emploi et du Développement social - L’hon J. Kenney (15 juillet 2013 - 9 février 2015)

47,5 $

55 $

(7,5 $)

Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences - L'hon D. Finley (1 avril 2013 - 14 juillet 2013)

 

1 $

(1 $)

Ministre du Travail - L’hon K. Leitch (15 juillet 2013 - 31 mars 2015)

53 $

15 $

38 $

Ministre du Travail - L'hon L. Raitt (1 avril 2013 - 14 juillet 2013)

 

17 $

(17 $)

Ministre d'État (Aînés)- L’hon A. Wong (1 avril 2013 - 31 mars 2015)

 7 $

 58 $

 (51 $)

Ministre d'État (Développement social) - L’hon C. Bergen (15 juillet 2013 - 31 mars 2015)

24 $

8 $

16 $

Total des dépenses de voyages internationaux des ministres et du personnel des ministres

132 $

154 $

(22 $)

1 Comprends les voyages internationaux dans le cadre du programme d'un ministère.

Écarts importants par rapport à l'exercice précédent

Le ministère met l’accent sur des contrôles efficaces, sur l’optimisation des ressources pour que les choix les plus économiques soient faits tel qu’indiquer dans la Directive sur les dépenses de voyages, d'accueil, de conférences et d'événements du CT.

VOYAGES :

A.  Fonctionnaires : Comparées à l'exercice 2013-2014, les dépenses de voyages des fonctionnaires du ministère ont diminué de 8 %, principalement en raison de ce qui suit :

B.  Non-fonctionnaires : Comparées à l'exercice 2013-2014, les dépenses de voyages des non-fonctionnaires du ministère ont augmenté de 22 %, principalement en raison de ce qui suit :

C.  Ministre et personnel du ministre : Comparées à l'exercice 2013-2014, les dépenses de voyages internationaux des ministres et de leur personnel ont diminué globalement de 14 %, principalement en raison de ce qui suit :

ACCUEIL :

Comparées à l'exercice 2013-2014, les dépenses d'accueil du ministère ont augmenté de 11 %, principalement en raison de ce qui suit :

FRAIS DE PARTICIPATION AUX CONFÉRENCES :

Comparées à l'exercice 2013-2014, les frais de participation aux conférences du ministère ont augmenté de 40 %, principalement en raison de ce qui suit :

En résumé, en veillant à ce que des mesures coût-efficacité soient adoptées et en renforçant les contrôles pour accroître la responsabilisation, le ministère a réduit ses dépenses de voyage, d'accueil et de conférences de 6 % dans l'ensemble.

Date de modification: